Minimum Vital

Rock Progressif depuis 1982

Yamaha DX-21

Le pauvre enfant des années 80

Yamaha DX-21

Yamaha DX-21

Dans le 1er local de Bègles

En répétition dans le 1er local de Bègles

Contaminé moi aussi, à force de rabâchage, par le discours ambiant de la 1ère moitié des sinistres années 80, je prends ma carte au parti majoritaire de la révolution DX menée par Yamaha… Mais voilà, comme je n’ai pas les moyens de m’offrir un DX7, j’opte en 1986 pour l’enfant pauvre, le DX21.

Possédant deux générateurs (mais moins d’algorithmes), je me dis que si je me donne du mal sur la programmation, je vais faire des merveilles. Hélas ! Que d’heures j’ai passées à essayer en vain de trouver de la chaleur sur ce synthé … Peine perdue, le son reste « plastique » et pauvre, malgré tous mes efforts. Résultat : des enregistrements tristes, comme sur « Les Saisons Marines », ou sur les innombrables maquettes réalisées à l’époque … Comme quoi, « l’air du temps » peut s’avérer parfois bien néfaste.